Un peu plus de la moitié de l’humanité utilise quotidiennement les combustibles à base de biomasses pour des besoins domestiques.

Qu’est-ce qu’un combustible issu de la biomasse ?

C’est un combustible à base de matière organique et qui peut être d’origine végétale, animale ou encore fongique (résidus agricoles, déchets verts, bois et dérivés du bois, du charbon de bois, briquettes ou encore granulés, la liste est longue). En brûlant, cette matière devient alors source d’énergie.

La biomasse représente plus de 90% de la balance énergétique nationale de la plupart des Pays les Moins Avancés (PMA).

Aujourd’hui, 2,5 milliards de personnes utilisent la biomasse solide pour cuisiner. Les appareils qu’ils utilisent sont la plupart du temps inefficaces et polluants.

La combustion de la biomasse à l’aide d’appareils de cuisson inefficaces entraîne des risques pour la santé des individus et s’avère néfaste pour l’environnement.

Risques pour la santé : rejet de polluants et de gaz dangereux pour la santé. C’est l’une des principales causes des maladies respiratoires

Impacts environnementaux : épuisement des ressources et la dégradation des forêts

Impacts sur le climat : émissions de gaz à effet de serre (CO2) et de noir de carbone

Impact sur la qualité de vie : la pénibilité des corvées s’accroît (ex. récolte du bois) et augmentation de la pauvreté

Surexposition des femmes : femmes et fillettes sont surexposées aux risques liés à la santé et à la dégradation de leur qualité de vie

Pourquoi la biomasse est-elle utilisée ?

Les populations
les plus vulnérables
y ont accès facilement
Elle est
bon marché
voire gratuite
Elle est
adaptée
au procédé local
de cuisson
Elle est
accessible
sur les marchés locaux
C’est
une source
d’énergie renouvelable

En 2030, le nombre total de personnes qui dépenderont de la biomasse solide pour la cuisson restera largement inchangé. Le recours à la biomasse devrait diminuer dans certaines parties du monde et notamment en Chine. Cependant, l'utilisation accrue de ces combustibles en Afrique subsaharienne et la croissance continue de la population vont entraîner une dépendance à cette ressource énergétique par des millions d'autres personnes.

La solution technologique pour réduire les effets négatifs liés à la cuisson de la biomasse est l'utilisation de foyers améliorés, en effet, ce sont des dispositifs propres et efficaces.

Cette technologie vise à améliorer les quatre effets principaux de la combustion :

  1. Efficacité énergétique et économies de carburant
  2. Réduction des émissions de CO2
  3. Réductions des émissions de fumées toxiques
  4. Meilleures conditions de sécurité

Bien qu'il existe une grande variété de foyers améliorés dans le monde, la réalisation à grande échelle de ces foyers, leur diffusion et leur adoption par l’utilisateur final est encore un défi aujourd’hui, tant du point de vue institutionnel que technique.

Les grands acteurs de la communauté internationale travaillant sur cette problématique ont réuni leurs efforts afin d’améliorer les foyers améliorés de cuisson et de fournir 100 millions de ménages avec des solutions énergétiques de cuisson plus propres et plus efficaces d'ici 2020.