Foyers améliorés au Cap Vert

N’importe quel touriste rentrant du Cap Vert vous peindra le portrait d’îles de rêves baignées dans des eaux turquoise. Des paysages lunaires de Fogo aux forêts luxuriantes des îles du Nord, le Cap Vert est riche de sa diversité naturelle !

Cependant, la question que se pose StovePlus  n’est pas tant de savoir quelles sont les meilleures plages mais bien d’enrichir la base de connaissance sur les différentes pratiques de cuisson dans le pays.

36% de la population utilisent des combustibles solides et notamment dans les zones rurales où les principaux appareils de cuisson sont les foyers 3 pierres.

En ville, la donne est différente pour la cuisson : le gaz de pétrole liquéfié (GPL) est utilisé à toutes les sauces. Il faut dire que le pays fait une promotion de ce combustible depuis une bonne vingtaine d’années qui a manifestement portée ses fruits puisque c’est aujourd’hui le combustible le plus utilisé du pays.

Toutefois, le prix du GPL grimpe en flèche ce qui force les personnes à se tourner vers des alternatives moins onéreuses. C’est souvent le cas du bois énergie qui est déjà largement utilisé en zones rurales.

What role for StovePlus?

StovePlus Afrique, à la demande d’ECREEE et du Ministère de l’Energie (MoE), conduira une évaluation préliminaire de la chaîne de valeur des énergies de cuisson au Cap Vert. Dans cette perspective, StovePlus  Afrique a mis en place une mission exploratoire dans l’archipel du 7 au 14 janvier 2015.

L’étude aura pour but :

-  D’apporter une analyse rapide du marché et des précédents programmes à travers une étude de référence sur l’environnement de la cuisson propre au Cap Vert,

-  D’identifier les besoins des utilisateurs finaux,

-  De proposer les scénarii possibles pour développer et appuyer le marché des technologies de cuisson propre,

-  D’évaluer les possibilités de monter un centre de test avec l’appui du Ministère de l’Energie.

L’objectif final du mandat est de proposer une stratégie pour introduire des foyers améliorés spécialement adaptés au Cap Vert et ainsi de participer à la réalisation des objectifs régionaux d’ECOWAS pour permettre l’accès à des solutions de cuisson propres, efficaces, durables, abordables et sans danger pour toute la population couverte par ECOWAS d’ici 2030.