FA académie StovePlus

Les commentaires des participants sont très encourageants.

Au sortir de l’édition 2014, qui portait sur l'innovation, le design et les équipements de production:

« Je prêterai une plus grande attention à la gestion de l’unité de production en rapport avec ce que nous avons étudié : la production artisanale (Cookswell), semi-industrielle (Jiko Joy), et industrielle (Burn).» Joelson Ratokson (Madagascar)

« Cela a accru mon intérêt pour mettre en avant les appareils améliorés mais aussi l’environnement de cuisson plus globalement, le besoin de ventiler stratégiquement la cuisine. » Keneth Ndua Mitambo (Kenya)

Quelques mois plus tard, de réels changements...

« J’ai changé mon modèle opérationnel et aujourd’hui j’externalise beaucoup plus de services pour pouvoir améliorer les plans de mon produit. J’ai associé dans ma démarche le design de mon produit et la ventilation de la cuisine pour améliorer l’adoption par les utilisateurs. » « Au moment où je vous parle, je suis inscrit à un MBA pour lequel je réalise un projet : développer un modèle de cuiseur en me concentrant sur l’ensemble de la chaîne de valeur. » Keneth Ndua Mitambo (Kenya)

Tapsir N’Jai (Sierra Leone) expliquait : « Je suis revenu du Kenya avec l’idée de fabriquer un nouveau foyer amélioré. En réduisant la taille de la chambre de combustion, j’ai réalisé qu’il aurait besoin de moins de combustible. J’ai finalisé  depuis ce nouveau modèle et je l’ai lancé sur le marché, il est devenu aujourd’hui très populaire. »

Après la StovePlus  Academy 2015 à Accra:

« J'ai pu éviter certains pièges grâce aux conseils des participants expérimentés et à l'expertise des consultants spécialistes dans le domaine.  C'est aussi un véritable soutien de savoir que nous ne sommes pas des cas isolés à essayer de développer des énergies de cuisson améliorées dans nos pays respectifs.  L'échange linguistique est un atout supplémentaire et élargie d'autant plus notre vision. La Stove Plus 2015 m'a vraiment donné les lignes directrices pour mener à bien mon projet. » Ermann Zannou (Côte d'Ivoire)

« Depuis 2010, je cherchais une solution au problème du temps de séchage des inserts. Lors de la StovePlus  Academy à Accra, j’ai découvert un système de presse hydraulique. A mon retour au Mali, j’ai réalisé deux presses tout de suite. Ca m’a coûté dans les 7 000 000 mais j’étais prêt à payer à n’importe quel prix. Avec ces équipements, je compte au moins doubler ma production d'inserts »

Quelques conseils des anciens:

Les participants ont souhaité apporté leurs conseils à leurs homologues qui prendront part à la prochaine édition : « n’hésitez pas à partager vos propres expériences. Ainsi vous découvrez que certains problèmes auxquels vous faites face dans votre entreprise ont peut-être été résolus par d’autres. » recommande Tapsir.

Et à Keneth d’ajouter : « vous gagnerez en compétences notamment au niveau des technologies de cuiseur. Le séminaire permet de créer des synergies sur tout le continent pour promouvoir des espaces de cuisine plus propres. »

Puis de conclure : « La StovePlus  Academy est un creuset de solutions de cuisson plus propres. »

Les retours positifs des participants ont convaincu StovePlus de renouveler l’aventure cette année.

Découvrez toutes les images sur la Page StovePlus  Academy!